620
GAME -> Fight
© Alligata Software (1988)
 
 
 
By Fair Means Or Foul
Pro Boxing Simulator
Professional Boxing Simulator
cpc
 
 

Last Update : Sunday 14 May 2017 at 14 h 07
 
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
 

screenshot
CTM644 Colour Monitor
screenshot
GT65 Green Monitor
 

Keywords

INFOS

- CATEGORIES -
GAME -> Fight               
- NUMBER OF PLAYERS -
Demo mode
1 player
2 simultaneous opposing players
- PRICE -

9.95£ en cassette, soit environ 100F de l'époque
14.95£ en disquette, soit environ 150F de l'époque

- DESCRIPTION -

Chaussez vos gants et entrez sur le ring du CPC. Le combat commence, l'arbitre vous surveille. En effet cette simulation est la première à simuler la possibilité de tricher! Il y a 8 coups possibles, et 8 "gardes". Parmi ces coups, quatre sont interdits.

- MISC -

Ré-édité en 1990 par "Codemasters Software" avec pour titre "Professional Boxing Simulator", on constate quasiment aucun changement malgré les 2 ans d'écart.

- TRICKS -

* CHEAT MODE (gagner le round plus facilement) :
Lorsque votre adversaire a moins d'énergie que vous, enfoncer la touche f9, le jeu se mettra en pause mais le compteur continuera de s'écouler. Une fois ce dernier a zéro, lâcher la touche f9 puis rappuyer dessus pour sortir de la pause et ainsi gagner le round.

- STAFF -

Edité en 1988 par : Alligata Software sous le titre "By Fair Means Or Foul"
Ré-édité en 1990 par : Codemasters Software sous le titre "Professional Boxing Simulator"

Original Version : Michael SIMPSON, Terry SIMPSON
Conversion : Charles GOODWIN
Version de 1990 : Codemasters Software
- LINKS -
COMPILATION -> Official Quattro Vol 13 - Super Sports © Codemasters Software (1990)

Critique en anglais : "CPC Game Reviews"
Database : "Moby Games"
Version Amiga : "Lemonamiga"
Version Commodore 64 : "Lemon64"
Version Commodore 64 : "Lemon64"
Version Spectrum : "Worldofspectrum"

 

Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2017 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.