947
GAME -> Platformer
© Ocean Software (1986)
10.00 / 20.00
 
 
Galvan - Cosmo Police
Galivan
cpc
 
 

Last Update : Sunday 11 January 2015 at 18 h 54
 
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
 
 
 

screenshot
CTM644 Colour Monitor
screenshot
GT65 Green Monitor
 

Keywords

INFOS

- CATEGORIES -
- NUMBER OF PLAYERS -
1 player
2 alternating players
- DESCRIPTION -

Vous êtes le dernier survivant des troupes d'élite de la Police Spatiale.
Un par un, ils se sont lancés à la recherche des Forces Malfaisantes de la planète Cynep et ont tenté de les détruire. A leur suite, il vous faudra pénétrer dans les dangereuses cavernes Techno et anéantire les forces de Cynep. Personne ne peut vous renseigner sur ces défenses, votre seule information est que les cavernes Techno sont gardées par un démon à têtes multiples dont chaque tête doit être tuée séparément...

- MISC -

La taille écran du jeu est inférieure à la normal : CRTC R1 = 20 (au lieu de 40) ; CRTC R6 = 25 (inchangé)

Sortie en Arcade en 1985 par le manufacturer "Nichibutsu" sous le titre "Galivan - Cosmo Police".

Inspiré de la série TV japonaise de 1982 : Uchuu Keiji Gyaban / Space Sheriff Gavan / X-Or (en France).
Comprend 44 épisodes de 26 minutes, produit par Tôei Company et Crée par Saburo Hatte.

- STAFF -

Edité par : Ocean Software
Distribué en espagne par : Erbe Software
Programmations : John GIBSON, Karen DAVIES
Illustration de couverture : Bob WAKELIN
- LINKS -
COMPILATION -> Official La Collection CPC © Ocean Software (1988)
COMPILATION -> Official Ocean's All Star Hits © Ocean Software (1987)

Critique en anglais : "CPC Game Reviews"
Database : "Moby Games"
Version Arcade : "Arcade-History"
Version Commodore 64 : "Lemon64"
Version NES, Cosmo Police Galivan (1988) : "musee des jeux video"
Version Spectrum : "Worldofspectrum"
Version Super Nintendo, Cosmo Police Galivan II - Arrow of Justice (1993) : "musee des jeux video"

 

Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2017 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.