1723
GAME -> Action
© Ere Informatique (1989)
17.33 / 20.00
 
 
Purple Saturn Day
cpc
 
 

Game Review

- PRESENTATION -
Ecran Titre
Les frenchies de l’équipe Exxos (anciennement Ere) reviennent en force avec un nouveau concept original. Les Herbulot, Bouchon, Ulrich -et j’en oublie deux ou trois- continuent sur leur lancée : après un Captain Blood proposant une véritable révolution dans le game play de l’époque, ils nous livrent clés en main un Purple Saturn Day


- HISTOIRE -
Ecran Jeu
Comme son nom l’indique Purple Saturn Day (PSD pour les intimes ^^) se déroule sur Saturne, et le jeu comme son nom l’indique toujours est vachement violet !! En tant que terrien vous êtes amené à participer à une aventure spatiale, sorte de jeux olympiques galactiques dans lesquels vous affronterez diverses races de galaxie et de sa proche banlieue :)


- LE JEU -
Autre écran
Le jeu est graphiquement superbe : les couleurs sont en dégradé de bleu et de rose et donne à l’ensemble une chaleur et une convivialité bien agréable. Après l’écran titre, vous vous retrouvez devant l’écran proposant d’une part un entraînement aux épreuves, d’autre part le mode tournoi dans lequel vous devrez batailler ferme. Tout est vraiment beau et bien trouvé, les sélections se font par un pointeur en forme de stylo plume et vous pourrez accéder aux stats de vos adversaires. Le but de ses statistiques : comparez vos capacité mentales, physiques et intellectuelles avec celles de vos adversaires ainsi que comparer vos stats de réussite dans chaque épreuve, ce qui pourra se révéler utile d’un point de vue tactique. Chaque adversaire possède donc des points forts et des faiblesses qu’il vous faudra exploiter pour vous hisser au sommet de la pyramide.

Un programme tout à fait alléchant non ?

Les épreuves : elles sont au nombre de quatre et je vais vous les présenter de ce pas. Enfin je vais essayer parce que si j’avais conservé la notice de l’époque j’aurai pu vous donner le nom exact de chaque rencontre, mais bon on va se débrouiller sans hein ^^

Epreuve de rapidité : Vous êtes aux commandes d’une navette assez maniable et devez faire le tour complet de saturn : deux problèmes se posent à vous. D’une vous avez un adversaire à battre en essayant d’éviter les astéroïdes (ben oui dans les anneaux quoi… ;) ) et de deux le parcours est balisé de sondes jaune et rouges. Vous devez passer à droite des jaunes et à gauche des rouges (ou l’inverse :D). Bref c’est pas gagné…

Epreuve de maîtrise : A bord d’un OverCraft glissant sur une surface plane et délimitée, vous devez récupérer des boules d’énergies pures : le challenge c’est d’être plus rapide que votre adversaire et surtout plus bourrin, car en lui rentrant dans le lard vous pourrez lui piquer ses boules (d’énergie bien sûr).

Epreuve d’intelligence : Alors cette confrontation est ma préférée et de loin. Elle est superbe graphiquement, très originale, bien réalisée et super


intéressante. Vous êtes aux commandes d’un petit curseur dans ce qu’on peut appeler un cerveau électronique. Ce cerveau est figuré par des interrupteurs, des diodes, et vous devez allumer et mettre en fonction chaque led de votre moitié de terrain de jeu. Pas évident à décrire, mais je vous le conseille vivement. D’autant plus piquant que votre adversaire essaie de faire la même chose que vous et qu’il peut venir vous embêter un brin (et vice versa heureusement).

Epreuve de précision : Là vous devez tirer sur des sortes de feu follets énergétiques et l’épreuve se déroule en plusieurs partie. Plus vous réussissez à shooter les lumières, plus vous accumulez d’énergie pour, au final, l’utiliser comme propulseur permettant de découvrir des paysages une image aléatoire (si quelqu’un peut m’expliquer cette dernière partie d’ailleurs…)


- CONCLUSION -

Résultats du test

Graphisme: 4
Son: 3
Animation 4
Difficulté: 3
Richesse: 4
Scénario: 2
Ergonomie: 2
Notice: -
Longévité: 3
Note perso: 4
Note globale:
17 / 20

Un jeu superbe et original dans sa réalisation, qui m’avait véritablement réjouit à l’époque. Je me souviens l’avoir découvert sur Atari ST chez un poteau, puis l’avoir acheté pour mon CPC et n’avoir pas été déçu de l’adaptation.

Même si le scénario est bof, on prend plaisir à jouer contre les pas beaux ET, d’autant qu’ils ont des personnalités différentes, du calme à l'aggressif et de l'intelligent au neuneu !

Une certaine inégalité dans les épreuves, car certaines sont moins intéressantes que d’autres, mais bon, on ne chipote pas trop car le tout est vraiment splendide !

Un soft à découvrir d’urgence ou à redécouvrir comme j’ai pris plaisir à le faire.

Test réalisé par Fagal le Croolis Vareux

Game Review n° 1

AMSTRAD 100 POUR CENT, n°15, Mai 1989
(Real size : 2419 * 1721 px) = 735.85 Ko

Game Review n° 2

AMSTAR & CPC, n°33, MAI 1989
(Real size : 1827 * 1221 px) = 1.07 Mo

Game Review n° 3

AMSTAR & CPC, n°36, AOUT 1989
(Real size : 1214 * 301 px) = 145.45 Ko


Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2018 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.