1598
GAME -> Action
© Elite Systems (1986)
12.80 / 20.00
 
 
Paperboy
cpc
 
 

Last Update : Friday 23 December 2016 at 21 h 57
 
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
 

screenshot
CTM644 Colour Monitor
screenshot
GT65 Green Monitor
 

Keywords

INFOS

- CATEGORIES -
GAME -> Action               
- NUMBER OF PLAYERS -
Demo mode
1 player
- DESCRIPTION -

Vous incarnez un jeune livreur de journaux à vélo et devez effectuer votre tâche le plus rapidement possible. Prenez garde tout de même aux divers obstacles, à savoir les automobilistes, chiens, skaters et autres trous dans la chaussée.

- MISC -

Le menu principal et le jeu utilisent la technique du Multi-Mode qui permet de mélanger les modes graphiques.
La palette de couleur est changée par l'utilisation des rasters entre les 2 zones.
screenshot screenshot


L'écran du "Daily report" est en MODE 1 et via l'utilisation des rasters, permet de dépasser les 4 couleurs par défaut.
screenshot


La taille écran du jeu est inférieure à la normal : CRTC R1 = 32 (au lieu de 40) ; CRTC R6 = 25 (inchangé)

Sortie en Arcade en 1984 par le manufacturer "Atari Games" sous le titre "Paperboy".

Commentaire de l'auteur :
Les jeux en 64K étaient la norme à l'époque de Paperboy, alors j'ai du le faire tenir dans cet espace. PAPERBOY est un de mes préférés. Il est sorti avec un an de retard parce que je n'ai démarré son codage que 6 mois après que les autres versions soient sorties. Apparemment les mecs qui avaient fait la version Spectrum ont essayé de faire une version CPC, mais c'était un vrai bordel. J'ai tout repris de zéro, monté ma propre boite (juste moi! :-) et écrit le jeu en 6 mois en tout. J'ai eu de la chance que Paul WALKER, un autre travailleur indépendant, ai fait les super graphismes pour moi. Il vivait à 100 miles de chez moi, alors on a fait plein de trucs par téléphone. Il a vraiment fait un super bon boulot.

J'ai fini le jeu le matin même de ma deadline... j'ai bossé beaucoup de nuits - au moins à cette époque j'avais un système de développement potable -- J'avais deux CPCs, un lecteur 5.25" (700K!), & d'autres trucs sympa. Ca m'a vachement aidé. J'étais très fier du code que j'ai écris pour ce jeu. Malheureusement à la fin du projet il ne me restait PLUS AUCUNE mémoire libre pour le son -- c'était la seule raison pour laquelle il n'y en avait pas! Avec le recul je me dis que j'aurais du faire quelque chose pour récupérer de l'espace...

Je trouvais que ma version était la plus proche de l'arcade -- C'était un boulot ardu mais qui a payé au final. J'ai eu un peu d'argent des royalties néanmoins je suis sur qu'ELITE a fait beaucoup d'argent avec -- aucun doute que s'il était sorti en même temps que les autres versions il aurait eu beaucoup de succès. ELITE m'a offert un poste de Programmeur Senior que j'ai accepté et occupé. J'ai travaillé là-bas pendant un moment & j'en suis parti pour rejoindre Tiertex

- SERIES -

1. Paperboy (1986)
2. Paperboy 2 (1991)

- STAFF -

Edité par : Elite Systems
Distribué en Espagne par : Zafiro Software, MCM Software

Programmation : Mark HAIGH-HUTCHINSON
Graphismes : Paul D. WALKER alias PDW
- LINKS -
COMPILATION -> Official 12 Top Amstrad Hits © UBI Soft (1989)
COMPILATION -> Official 6-Pak Volume 3 © Elite Systems (1988)
COMPILATION -> Official Arcade Hits 3 © UBI Soft (19??)
COMPILATION -> Official Best Of Elite Vol. 2 © Elite Systems (1987)
COMPILATION -> Official Super Compilation 7 Jeux © Elite Systems (1987)
COMPILATION -> Official The Elite Collection © Elite Systems (1987)
COMPILATION -> Official Thrill Time Gold 1 © Elite Systems (1989)

Critique en anglais : "CPC Game Reviews"
Pr?sentation sur : "Border0"
Version Amiga : "Lemonamiga"
Version Arcade : "Arcade-History"
Version Commodore 64 : "Lemon64"
Version NES, Paperboy (1988) : "musee des jeux video"
Version Nintendo 64, Paperboy (1999) : "musee des jeux video"
Version Spectrum : "Worldofspectrum"

 

Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2017 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.