1152
GAME -> Platformer
© U.S.Gold (1989)
10.83 / 20.00
 
 
Indiana Jones And The Last Crusade
Indiana Jones Y La Ultima Cruzada
cpc
 
 

Game Review

- PRESENTATION -
Ecran Titre

Plus jeune, le célèbre Indiana Jones voulu empêcher les vilains méchants de voler la croix de Coronado, Artefact mystérieux. Aujourd'hui et pour les besoins d'US Gold il repart à la recherche du précieux objet dans le premier chapitre d'une aventure plus ou moins fidèle au film éponyme.


- LE JEU -
Autre écran

Vous allez donc diriger Indy sur quatre niveaux pour essayer de l'amener au but de sa quête : le Saint Graal ! Après une intro LucasArt assez sympathique et la célébrissime musique illustrant la page de présentation, on rentre dans le vif du sujet.

Première remarque, peut-être même première déception, le jeu est en monochrome bleuté. C'est dommage, on aurait bien aimé une variété de couleurs, ou alors au moins un monochrome différent pour chaque stage. Bref, tant pis pour l'aspect visuel, malgré la bonne animation d'Indy ou des différents persos que l'on bastonne.
La progression dans le jeu s'effectue en dirigeant le Professeur Jones à travers des tableaux au bout duquel il faut trouver la sortie : le tout est vue de profil et de ce côté c'est plutôt bien fait. Classique mais bien fait. Les pièges sont sommaires, les méchants pas très coriaces, ce qui permet avec un minimum d'habileté d'avancer assez vite, bien que plusieurs passages soient nécessaires à certains endroits. Eh oui, il faut parfois connaître à l'avance l'emplacement des pièges pour pouvoir s'en sortir.

De la persévérance, donc, il en faudra. Car finalement on peut facilement s'ennuyer dans cet épisode. En effet, on se sent parfois bien seul dans ces niveaux et peu aidé, d'autant que les bruitages ne sont pas légion ici. En outre US GOLD a réussi à nous pondre des niveaux de qualité différente. On aurait pu les croire tous calqués mais pas tout a fait : dans le premier, "La croix de Coronado", on découvre le gamplay du jeu. Le second niveau s'appelle "l'ascension du Chateau Brunwald". La qualité graphique est légérement moindre mais l'ensemble reste cohérent. La petite trouvaille sympathique, si vous n'êtes pas sujet au mal de mer, se trouve dans le troisième niveau intitulé "A bord du Zeppelin" : il y a un scroll automatique du haut vers le bas et inversement pour simuler l'effet de balancier à bord de la machine... Enfin, la dernière partie ("le Saint Graal") qui est peut-être la plus intéressante est par opposition la plus moche. Des graphismes très laids où on discerne mal notre héros pour un stage en forme de sprint à scroll horizontal. Le but est d'éviter les divers pièges en un temps imparti (du moins je crois ^^).


- CONCLUSION -


C'est un réel plaisir de retrouver le héros aventurier qu'est Indiana Jones, d'autant que le film "la dernière Croisade" offrait un éventail de possibilité immense pour une conversion en jeu vidéo. On va dire que US GOLD n'a pas complètement touché sa cible, en continuant dans les travers qu'on lui connaît pour différentes adaptations. On a malheureusement une impression de bâclage alors qu'il y avait matière à faire un soft énorme. C'est parfois rasoir, parfois lent ou encore énervant et en même temps on a très envie d'aller voir les niveaux d'après !...
Allez, on se console en se disant qu'il y a un nouvel épisode à allez voir en ce moment même au cinéma et qu'il y a très peu de chance qu'US GOLD se charge de l'adaptation des crânes de cristal sur CPC mwhahahahaah.


Game Review n° 1

AMSTRAD CENT POUR CENT, n°18, Septembre 1989
(Real size : 2439 * 1717 px) = 870.44 Ko

Game Review n° 2

AMSTAR & CPC, n°37, SEPTEMBRE 1989
(Real size : 1809 * 1215 px) = 1.02 Mo


Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2021 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.
Hébergement Web, Mail et serveurs de jeux haute performance