1081
GAME -> Role-playing
© U.S.Gold (1988)
14.00 / 20.00
 
 
Heroes Of The Lance
cpc
 
 

Your comments

Positions letters:
1     2     3


Order of writing letters.


Write the letters in the order requested.

Give a rating : / 20 (optional)
Nickname :
                  
Commentaire :

Sunday 07 August 2016

 
@deckard : waouh, quel lyrisme! Bravo pour ce texte très chouette et très vrai.

fabouze


Sunday 31 July 2016

17 / 20
Bien que moche j'en conviens, et parfois difficilement jouable, et ne comportant AUCUNE musique, ce jeu est intéressant à plusieurs titres :
- Etrange, il laisse le joueur seul dans son environnement sombre, à l'instar de Demon's/Dark Souls 1/2. Pas de présentation, juste quelques mots sur la notice : En gros, une déesse nous dit que pour rétablir l'équilibre, nous devons trouver les disques de Mishakal dans le repaire du dragon, dans les ruines de Xak Tsaroth. [...] Je charge votre bâton : si vous le présentez vaillamment, sans jamais vaciller, alors vous vaincrez..."
Bon Goldmoon ne doit pas mourir donc, car elle seule pourra utiliser le bâton à la fin. (SPOIL : le magicien non plus, car ses sauts sont les plus longs, et ce sera le seul à pouvoir passer certains trous immenses).
- RICHE (ramené au contexte de l'époque), surtout sur cpc, Heroes of the Lance nous fait entrer dans une aventure assez longue, dans le monde d' AD&D : 8 personnages, avec chacun des caractéristiques propres, des objets personnels et certains des pouvoirs magiques, permettent de combattre de plusieurs manières ces monstres originaux et différents, allant de l'humain aux araignées géantes, en passant par des nains, des spectres et j'en passe !
- Riche aussi par le nombre d'objets à trouver, aussi bien de combat (épées et boucliers), que de magie (bagues, potions, baguettes...), ainsi que d'utilités diverses.
- Pauvre graphiquement peut-être, mais diablement précis (merci le mode 1) : Les héros, ennemis, objets, décors sont tout de même assez bien retranscris, et permettent de poser la première pierre d'un édifice imaginatif d'un monde de fiction très profond, assumant plus que jamais son appartenance à AD&D :
L'imagination de chacun donc, joue le reste, et tel un bon livre (au hasard l'un des tomes du cycle dragonlance ? ), nous sommes invités à entrer dans ce monde, de prime abord si repoussant, mais tellement prenant par la suite...
Cette richesse et ce plaisir ne sont donnés qu'à ceux qui auront eu le courage de passer outre les premiers visuels. A ceux-ci, un nirvana de sensations étranges et profondes envahiront tout leur être, un peu comme une fille quelconque révèlerait ses atours et autres délices qu'à celui qui aura su aller au-delà des barrières artificielles du premier contact...

Voilà en quelques phrases ce que j'essaie de retranscrire de mes émotions, lorsque je joue à ce jeu sur amstrad cpc. Exercice difficile et risqué, ce pavé rejoint un peu les écueils quant à l'approche d'une telle oeuvre : assez chiant de prime abord, il faut avoir le courage d'aller plus avant afin de comprendre et d'apprécier la substance de la chose.
Merci à la personne qui lira ce pavé. Tente ce jeu à présent ! (pour info, 15 minutes pour le finir en ligne droite, menus compris).

Deckard


Tuesday 12 February 2008

11 / 20
Il s'agit de l'un des jeux de la serie des DragonLance, serie parallèle à Donjons & Dragons.
Bien que fana du jeu de rôle, celui là ne m'a jamais vraiment convaincu, malgré les nombreux personnages et une certaine profondeur. Le jeu est moche à regarder et manque d'un peu de tout : de Rebondissements, d'action, de couleurs,...

Monty

 


Goto Top
CPC-POWER/CPCSOFTS, programming by Kukulcan © 2007-2021 all rights reserved.
Reproduction forbidden without any express authorization. All the game titles used belong to their respective owners.
Hébergement Web, Mail et serveurs de jeux haute performance